Entre l’arbre et l’écorce?

Témoignages sur la fidélité à l’Église aujourd’hui

Depuis la seconde moitié du vingtième siècle, les mentalités des sociétés occidentales semblent s’éloigner de plus en plus vite des enseignements de l’Église sur une foule de sujets. Devant un idéal catholique souvent dépeint comme inatteignable, la pensée moderne propose une grande liberté qui se manifeste trop souvent dans un individualisme désincarné, mais toujours aussi attaché à l’argent et à l’apparence. Dans ce contexte, comment vivre la fidélité à l’Église aujourd’hui ?

Les hommes et les femmes qui composent l’Église catholique sont pleinement ancrés dans leurs sociétés. Dans cet ouvrage collectif, seize catholiques québécois esquissent, selon leurs sensibilités propres, des pistes qui permettent de penser la fidélité à l’Église de notre temps. Provenant des quatre coins du Québec, ces hommes et femmes engagés témoignent de leur propre rapport avec l’Église et mettent en lumière toute la force et la pertinence du message évangélique pour le monde d’aujourd’hui.


CONCOURS
Du 28 octobre au 9 novembre 2020

Que signifie pour vous être fidèle à l’Église catholique en 2020?

Courez la chance de gagner un exemplaire du livre Entre l'arbre et l'écorce?

Les trois réponses gagnantes seront publiées sur cette page et dans Prions en Église à compter de mars 2021.





LES RÉPONSES GAGNANTES

Merci à tous les participants !

Marthe Valois

Être fidèle à l’Église catholique en 2020 va bien au-delà d’une fidélité naïve à l’Église institution et à ses Pasteurs. À une Église figée sur ses préceptes, ses coutumes, ses rites, ses richesses, etc. Être fidèle en 2020, c’est vivre en concordance au message évangélique, c’est assouvir mes faims au Pain de vie et à la Parole de Dieu, c’est mettre le Christ au centre de ma vie et le faire rayonner, au quotidien de mes jours, en me revêtant de générosité, de compassion, de bonté, de tendresse, de douceur et d’humilité à l’égard de mes frères et sœurs en humanité. C’est être capable de reconnaître les beautés et les grandeurs de notre Église, mais aussi de dénoncer ce qui la défigure et l’éloigne de la Mission que le Christ lui a confiée. Être fidèle, c’est ouvrir mon regard, mes mains et mon cœur aux dimensions du monde, par la prière ou toute autre façon. C’est prendre soin de notre « maison commune » la Terre, pour nous et pour les générations futures, car toute la Création est sacrée et toute personne est sacrée. Ce programme de vie, je veux le vivre « ensemble » dans une Église dépouillée, accueillante, ouverte à tous ses membres si différents soient-ils et, particulièrement, en privilégiant les personnes les plus vulnérables, les plus fragilisées. J’aime l’Église et je veux y demeurer fidèle.


Suzanne Perreault

Il faudrait dire : être fidèle à ma foi. Il faut suivre les directives de l’Église sans jamais oublier que ce ne sont que des hommes. Ma vie de foi n’est pas flamboyante, mais j’essaie de la faire grandir. De nos jours, je fais partie de la minorité : chacun fait selon ce qu’il croit le mieux pour lui. Je vais à la messe tous les dimanches et parfois la semaine. J’ai la chance d’avoir un curé pas plate du tout et qui explique bien. Notre cérémonie se passe sous le signe de la joie, des rires parfois et surtout beaucoup de sourires. Je vais prier avec ma communauté, car la force et l’énergie des autres sont de bons stimulants pour faire grandir ma foi. En 2020, vivre sa foi, c’est être capable de dire à ses amies : « Je vous rejoindrai plus tard, car c’est ma messe. » Pourquoi j’aurais honte de pratiquer? Moi, je me dis : « Si tu as une auto, tu vas au garage régulièrement pour des mises au point. Moi, j’ai la foi et je me réunis en Église pour faire la mise au point de ma vue de chrétienne. J’ai cependant horreur des ministres du culte pompeux et imbus de leur sacerdoce. Soyez notre guide, pas notre dictateur.


Jacques Baril

Tout d’abord, je crois que cette fidélité doit tendre vers du concret : la relation à l’autre, le témoignage par une vie intérieure solide qui ne se concrétise pas par du « prêchi-prêcha », mais en vivant de cette vie comme une source d’eau vive, et enfin, en silence, ne se souciant guère du regard des autres. Enfin, lorsque des personnes nous questionnent sur notre vie de foi, il ne s’agit pas de convaincre, mais de témoigner d’une expérience qui a pu nous amener à désirer cette fidélité à l’Église catholique d’aujourd’hui. Voilà bien ici, à mon humble avis, le meilleur moyen de contrer les clichés et les stéréotypes associés à l’Église catholique, au christianisme, au catholicisme, à la vie de foi. Puis, une certaine pratique non motivée par des sentiments de culpabilité s’inscrit dans cette fidélité. Les sacrements de l’Eucharistie et de réconciliation peuvent ponctuer la route du pèlerin. Car, en réalité, c’est de cela qu’il s’agit lorsqu’on parle de fidélité. Il s’agit bien d’un chemin qui, jour après jour, se trace en nous et dans nos relations. En cette fidélité à l’Église catholique, rien ne se définira en dehors de notre intelligence et de notre intuition, cette intelligence du cœur à qui nous demandons l’assistance de l’Esprit Saint.




Les 16 auteurs

Brigitte Bédard
Brigitte Bédard
Biographie
Citation

Elaine Champagne
Elaine Champagne
Biographie
Citation

Louis Cornellier
Louis Cornellier
Biographie
Citation

Sabrina DiMatteo
Sabrina DiMatteo
Biographie
Citation

Sébastien Doane
Sébastien Doane
Biographie
Citation

Jocelyn Girard
Jocelyn Girard
Biographie
Citation

Laurence Godin-Tremblay
Laurence Godin-Tremblay
Biographie
Citation

Jean Grou
Jean Grou
Biographie
Citation

Jonathan Guilbault
Jonathan Guilbault
Biographie
Citation

Chantal Jodoin
Chantal Jodoin
Biographie
Citation

Alex La Salle
Alex La Salle
Biographie
Citation

Marie-Claude Lalonde
Marie-Claude Lalonde
Biographie
Citation

Norman Lévesque
Norman Lévesque
Biographie
Citation

Antoine Malenfant
Antoine Malenfant
Biographie
Citation

Sophie Tremblay
Sophie Tremblay
Biographie
Citation

Philippe Vaillancourt
Philippe Vaillancourt
Biographie
Citation

Éditeur du projet

Simon Maltais est éditeur adjoint chez Novalis. Il est passionné d’histoire de l’Église et de patrimoine religieux du Québec. Il est chroniqueur à l’émission Foi et Turbulences à Radio VM et il écrit régulièrement des billets sur le blogue Les carnets du parvis.