La littérature pure : Histoire d'un déclassement


par Ronan de Calan

Date de publication: 2017-11-13
Nombre de pages: 216
ISBN: 9782204123051
En 1992, dans les Règles de l’art, Pierre Bourdieu rendait compte de la constitution d’un « champ littéraire » organisé dans la seconde moitié du XIXe siècle autour d’une norme, celle de « l’art pour l’art », ou de la littérature pure. Gautier, Baudelaire, Flaubert, Mallarmé et d’autres, auraient réussi à imposer au champ une autonomie de la chose littéraire contre les compromissions de l’art bourgeois et les vertiges de l’art social, de l’art engagé. Comment le public bourgeois a-t-il pu recevoir et promouvoir une production qui était tournée tout entière contre lui et contre son système de valeur ? Comment la critique littéraire elle-même a-t-elle pu acclimater la théorie de la littérature pure au point d’en répercuter les modèles de perception et d’évaluation sur toute production littéraire quelle qu’elle soit ? Pour formuler quelques réponses à ces questions, il faut suivre les réflexions d’un auteur dont la critique littéraire comme la sociologie de la littérature se méfient, à tort. Il y a quelqu’un qui manque ici : c’est Sartre. 203750 Ronan de Calan
Disponible en version papier
32,95$

Produit similaires