Le pouvoir et la grâce


par Gérard Defois;

Le pouvoir et la grâce
Date de publication: 2013-06-19
Nombre de pages: 400
ISBN: 9782204094597

G. Defois explore la transversalité des représentations et des fonctions du prêtre dans l'Eglise. Il passe en revue la séparation de 1905, l'émergence des laïcs, la réimplantation du clergé en vue de l'évangélisation, la naissance des prêtres ouvriers, etc.

Les débats récents sur la place des ministères dans l'Eglise et dans la société font apparaître une étonnante continuité entre les contestations luthériennes, au XVIe siècle, des approches thomistes du sacerdoce et les crises d'identité de nombre de prêtres de nos jours, qu'ils soient jeunes ou âgés. Il s'agit donc de mettre au clair cette transversalité des représentations du prêtre dans l'Eglise. A partir du concile de Trente et de la " désacralisation " luthérienne du prêtre, en passant par les conceptions des grands témoins de l'école française, de celles d'auteurs moins connus du XIXe siècle, le presbytérat d'un curé d'Ars, ainsi que les étapes que furent l'épreuve de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, l'émergence des laïcs de l'Action catholique, et la réimplantation d'un clergé spécialisé en vue de l'évangélisation dans le tissu social, Mgr Gérard Defois offre un parcours saisissant, à la fois enquête historique et approfondissement sociologique et théologique, jusqu'à Vatican II. Ce Concile a entendu réunir le ministère de la Parole et le ministère de l'Eucharistie dans une vision organique et ecclésiale du presbytérat. Mais les crises culturelles des années qui l'ont suivi ont ravivé les tensions entre les composantes fonctionnelles de la Parole et les représentations traditionnelles de l'Eucharistie comme symbolique d'une Eglise sacrement du salut. Cette passionnante enquête met en lumière des questionnements inattendus au cours de l'histoire, en s'appuyant sur des auteurs et des études jusqu'ici inconnus.

Disponible en version papier
47,95$

Produit similaires