Pedro Arrupe (1907-1991)


par Martin Maier, sj